Archives par mot-clé : statues

L’invention de la céramique

par Laura Battini

Samedi 23, une histoire des femmes (2e partie)

Le Proche-Orient a été le théâtre de nombreux inventions et progrès techniques : l’invention de la céramique, de l’irrigation et donc de l’agriculture, la domestication, l’établissement de lieux pour vivre de manière sédentaires (villages d’abord, villes ensuite), l’invention du verre… Il y a eu aussi de nombreux progrès techniques à l’intérieur de chaque discipline : l’araire pour l’agriculture, le tour de potier pour la céramique, la brique et le bitume pour l’architecture, la roue et la voile pour les transports, l’artisanat en bois, en vannerie, en métal et en pierre, juste pour en citer quelques uns. La céramique fait partie de ces innovations, car avant il y a eu ce qu’on appelle la « vaisselle blanche » en chaux, c’est-à-dire des vases de calcaire calciné, chauffé à très forte température pour le réduire en sels auxquels est ajoutée l’eau (la même technique peut être utilisée pour le plâtre, en utilisant le gypse à la place du calcaire). Cette technique permet de modeler le vase à la main, et donc de façonner des formes faciles et variées, comme à Bouqras, Beidha et Munata (Palestine), et el-Kown (désert syrien). Mais une vaisselle en pierre est lourde, pas facile à manier ni à utiliser pour cuire. C’est pour ça que les hommes ont pensé à utiliser un matériel simple, facile à trouver n’importe où : l’argile, ṭiṭṭum en akkadien et IM en sumérien. On connaît aussi d’autres termes pour l’argile, selon ses fonctions spécifiques (celle utilisée contre un gros mur, celle pour bloquer une porte, etc), ou selon sa qualité ou sa couleur, mais ṭiṭṭum et IM sont les termes le plus généraux et le plus souvent employés. Ces termes font référence à la terre non encore cuite et à façonner. Pour la terre cuite, vase ou autre objet déjà fini, on employait le terme ḫaṣbu. Continuer la lecture de L’invention de la céramique

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Petits questionnements sur les “études du genre”

Le rôle des femmes dans l’ancienne religion familiale est une question largement débattue, spécialement en Israël. Car forçant l’interprétation des textes bibliques, de quelques inscriptions, des figurines « piliers » en terre cuite (pillar figurines en anglais), les chercheurs ont restitué une image assez stéréotypée des genres et de la place des femmes dans la société ancienne. Certains insistent sur l’idée que le culte des déesses était particulièrement important pour les femmes. D’autres pensent que les pillar figurines étaient utilisées essentiellement ou exclusivement par les femmes dans leurs activités rituelles. Continuer la lecture de Petits questionnements sur les “études du genre”

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Une histoire des femmes (première partie)

Nouvelles informations sur les collections
des  musées en ligne (voir la page “Bibliographie”)

Depuis les années 60 la recherche féministe, insistant sur le besoin de « chercher des femmes » dans l’histoire, a élargi la compréhension historique. Ces études, arrivées il y a une vingtaine d’années chez les spécialistes du Proche-Orient ancien, ont profondément transformé notre vision des femmes mésopotamiennes.

Les sources — textuelles ou iconographiques — sont toujours plus bavardes sur les gens de l’élite, détenteurs du pouvoir économique, politique et social. Il en va de même pour les femmes. Continuer la lecture de Une histoire des femmes (première partie)

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Violence in Mesopotamia

Version française

Violence is becoming an important matter for historians as well as archaeologists since recent time. New researches are now changing our appreciation of the extending of violence in the ancient Near East, although gender’s, family’s and work’s violence still remains more often silent.

Charnier, Tell Brak, IVth millenium

Continuer la lecture de Violence in Mesopotamia

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts