Archives par mot-clé : Sennachérib

L’éducation littéraire des princesses mésopotamiennes

Nouvelle biographie: Knut Leonard Tallqvist,
un orientaliste aux pays scandinaves

 

L’éducation des filles mésopotamiennes est, faute d’une documentation abondante, un sujet largement méconnu. On peut seulement supposer que pour beaucoup d’entre elles, cette éducation, était principalement axée sur l’apprentissage de tâches pratiques variées, les préparant à leur rôle de procréatrices et aussi à tenir leur place dans la maisonnée de leur futur époux. Tout cela se faisant dans un cadre familial plus ou moins élargi, nous échappe de ce fait largement.

Continuer la lecture de L’éducation littéraire des princesses mésopotamiennes

Pierre Villard

Professeur d'histoire ancienne. Université Clermont Auvergne. Spécialiste de l'empire néo-assyrien.

More Posts

Ninive, la capitale de Sennacherib

A la mort tragique de son père en 705, Sennacherib, qui avait été déjà associé au pouvoir par Sargon II, accède au trône.  Abandonnant l’éphémère capitale de Dur-Sharrukin, toute construite à la gloire de son père, Sennacherib choisit comme nouvelle capitale un nouveau site, pourtant chargé d’histoire, Ninive.

Tête en bronze découverte à Ninive en 1931, attribuée à Sargon d'Akkad
Tête en bronze découverte à Ninive en 1931, attribuée à Sargon d’Akkad

Le site, qui avait été habité depuis l’époque Hassuna (VIe mill av. J-C),  devient un centre cultuel important au moins pendant le IIIe mill. av. J-C,probablement en raison de sa position géographique appropriée qui la mettait au carrefour de plusieurs routes commerciales. En plus la ville était le siège de l’Emashmash, le temple de la déesse hurrite Shaushka, plus tard assimilée à Ishtar. Les rois akkadiens (fin du IIIe mill. av. J-C) construisirent ou reconstruisirent ce temple et y dédièrent des  statues, comme le prouve la fameuse tête en bronze attribuée à Sargon d’Akkad1 ou moins souvent à son petit-fils Naram-Sin. Mais Ninive n’avait été jamais une capitale avant Sennacherib.

Continuer la lecture de Ninive, la capitale de Sennacherib

  1. à ne pas confondre avec Sargon II, le père de Sennacherib []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Violence in Mesopotamia

Version française

Violence is becoming an important matter for historians as well as archaeologists since recent time. New researches are now changing our appreciation of the extending of violence in the ancient Near East, although gender’s, family’s and work’s violence still remains more often silent.

Charnier, Tell Brak, IVth millenium

Continuer la lecture de Violence in Mesopotamia

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts