Archives par étiquette : genre

Vient de paraître…

IMAGE AND IDENTITY IN THE ANCIENT NEAR EAST: PAPERS IN MEMEORIAM PIERRE AMIET

Ce livre, édité par Laura Battini, est le résultat d’un colloque tenu en 2016 à Lyon en l’honneur de Pierre Amiet, retardé par le surmenage des participants, et d’articles issus de collègues qui ont voulu rendre un dernier hommage à Pierre Amiet, conservateur du Département des Antiquités Orientales au Louvre et fin connaisseur des expressions artistiques lato sensu de Mésopotamie, Iran et Syrie. Avec Pierre Amiet et quelques mois plus tard Agnès Spycket, c’est l’une des dernières mémoires de l’archéologie et assyriologie du XXe s. qui disparaît.

Publié par Archaeopress à Oxford, le livre contient 209 pages (204 de texte, plus 4 pages d’introduction et 1 de table des matières), 119 figures, et coûte 38£ (version papier+ pdf), ou 16 £ (version pdf).

Paperback: 9781803271224

Digital: 9781803271231

Pour le commander, cliquer sur cette adresse.

Table des matières:

 

Première Partie : Persona et le corps

Rita Dolce, “Personae” and Human Images. “Different Bodies” and the Power of Visual Communication. 1
Laura Battini, Corps ou persona ? L’enfant à l’époque néo-assyrienne 11
Rita Dolce, Real Human Bodies, Images of Bodies and the Time Factor in the Early Cultures of Mesopotamia and Syria 27
Agnes Garcia-Ventura, The Cultural Construction of the Gendered Body in Ancient Near Eastern Studies: A Historiographical Approach 38
Silvana Di Paolo, Validating the Imprinting through Presence and Properties in Old Babylonian Period 48
Rita Dolce, Souvenir de Pierre Amiet 55
Alice Mouton, Altérations corporelles en Anatolie hittite 56
Véronique Van der Stede, As-tu vu celui dont le corps est abandonné dans le désert ? Je l’ai vu, son eṭemmu ne se repose pas aux Enfers… Le devenir du corps par-delà la mort en Mésopotamie 65
 

Deuxième partie : Les autres pistes de recherche

Jean-Claude Margueron, Aux origines du premier urbanisme: Approche méthodologique des conditions de sa naissance 79
Margaret Cool-Root, The Arc of the Horn Part I: Ibexes as Icons of Cultural Imperative in Early Iranian Glyptic 94
Astrid Nunn, Couleurs et lumière sur les statues mésopotamiennes 101
Pierre Villard, Les orfèvres dans les sources écrites néo-assyriennes 115
Laura Battini, Reprise de motifs akkadiens en Assyrie : de la porte « habitée » à l’arbre de vie 125

 

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Une histoire de femmes (2e partie)

Sceau de Zamena, nourrice à la cour d'Urkish, fin du IIIe mill. av. J-C.

Sceau de Zamena, nourrice à la cour d’Urkish, fin du IIIe mill. av. J-C.

Bien que les sources concernent plus souvent les femmes de l’élite, reines ou prêtresses, elles n’oublient pas pour autant les femmes des autres milieux sociaux. Ainsi, nous pouvons connaître la vie des femmes qui travaillaient pour d’autres ou des femmes qui participaient à une entreprise familiale. Depuis leur apparition, en effet, les listes de personnes qui travaillaient dans les palais ou les temples, citent souvent des femmes dans différents secteurs : nourrices, fileuses, musiciennes, cabaretières , qui côtoyaient des femmes travaillant dans des secteurs plus “masculins”, comme l’écriture et la construction. On connaît ainsi des femmes chargées de transporter les briques dont toute construction mésopotamienne nécessite une grande quantité et qui étaient faites à l’avance. Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Petits questionnements sur les “études du genre”

Le rôle des femmes dans l’ancienne religion familiale est une question largement débattue, spécialement en Israël. Car forçant l’interprétation des textes bibliques, de quelques inscriptions, des figurines « piliers » en terre cuite (pillar figurines en anglais), les chercheurs ont restitué une image assez stéréotypée des genres et de la place des femmes dans la société ancienne. Certains insistent sur l’idée que le culte des déesses était particulièrement important pour les femmes. D’autres pensent que les pillar figurines étaient utilisées essentiellement ou exclusivement par les femmes dans leurs activités rituelles. Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Une histoire des femmes (première partie)

Nouvelles informations sur les collections
des  musées en ligne (voir la page “Bibliographie”)

Depuis les années 60 la recherche féministe, insistant sur le besoin de « chercher des femmes » dans l’histoire, a élargi la compréhension historique. Ces études, arrivées il y a une vingtaine d’années chez les spécialistes du Proche-Orient ancien, ont profondément transformé notre vision des femmes mésopotamiennes.

Les sources — textuelles ou iconographiques — sont toujours plus bavardes sur les gens de l’élite, détenteurs du pouvoir économique, politique et social. Il en va de même pour les femmes. Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts