Archives par mot-clé : épaves

L’archéologie sous-marine en Israël

Les côtes méridionales du Levant sont une pépinière de civilisations  depuis le néolithique pré-céramique. Les premiers systèmes de subsistance agro-pastorale-marins, appelés “villages de pêcheurs méditerranéens”, sont apparus sur ces côtes au cours du IXe millénaire av J-C.

Carte des sites pré-historiques autour du Carmel (© Hanay, CC-BY-SA 3.0)
Carte des sites pré-historiques autour du Carmel ( © Hanay, CC-BY-SA 3.0)

Au cours des périodes historiques, la côte israélienne est un carrefour et une voie commerciale animée pour de nombreuses civilisations. Des milliers d’années de commerce, de pêche, de navigation maritime et de guerre navale ont laissé une profusion de vestiges et d’objets archéologiques sur les côtes et les fonds marins de la Méditerranée, la mer de Galilée1, la mer Morte2 et la mer Rouge.   Les fouilles et les prospections marines ont révélé un peu partout l’existence de ports enfouis et des sites d’ancrage, d’installations côtières, d’agglomérations préhistoriques submergées par la mer, d’épaves de navires et leurs cargaisons.

Continuer la lecture de L’archéologie sous-marine en Israël

  1. Lac d’eau douce dans le nord d’Israël. []
  2. Lac désertique hyper salé situé dans le sud d’Israël. []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

L’archéologie sous-marine

L’archéologie sous-marine est une spécialisation qui demande des compétences tant en archéologie qu’en plongée. Elle est née par le hasard d’une découverte de simples pêcheurs grecs qui en 1907 plongeant pour gagner leur vie avec des chaussures qui pesaient entre 10 et 20 kg la paire (d’où le surnom de « Pieds Lourds ») repèrent une épave. Connue sous le nom d’épave de Mahdia
(Tunisie), elle sera fouillée d’abord par A. Merlin (1907 à 1913), puis par un groupe constitué de l’archéologue jésuite Antoine Poidebard1, du capitaine Philippe Tailliez, du commandant Jacques-Yves Cousteau et du directeur des antiquités Gilbert Charles-Picard (1943). Continuer la lecture de L’archéologie sous-marine

  1. L’“inventeur” de la prospection archéologique aérienne. []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts