Archives par mot-clé : Astarté

La déesse Ištar

DÉDIÉ À TOUTES LES FEMMES,
8 Mars 2019

La divinité féminine la plus importante du panthéon mésopotamien est Ištar, déesse de la fertilité, de l’amour et de la guerre. Elle est probablement  la plus complexe :  dans un hymne, c’est ainsi que la déesse est décrite «Sage fille de Sin, bien-aimée sœur de Shamash, je suis la Puissante à Borsippa ; je suis l’Hiérodule à Uruk, j’ai une lourde poitrine à Daduni, j’ai une barbe à Babylone, mais je suis (en fait) Nanaya Ishtar».

Continuer la lecture de La déesse Ištar

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Le cheval, 2e partie

Le statut spécial du cheval, qui n’est pas domestique tout au plus domestiqué, en constitue aussi un attrait, qui uni à ses qualités et à sa prestance en on permis l’adoption rapide dans le cœur des hommes.
Cela est démontré par les tombes de chevaux, qui jusqu’à maintenant ont rarement suscité de l’attention de la part des archéologues. Pourtant en Mésopotamie on a retrouvé une dizaine des tombes de squelettes entiers de chevaux (et d’autres de chiens) soit isolés, soit à côté des hommes.

Tombes d'Umm el Marra (Schwartz et alii 2012)
Tombes d’Umm el Marra (Schwartz et alii 2012)

A partir du milieu du IIIe mill. av. J.-C., donc à la même époque que les premières et consistantes images d’équidés, une partie des tombes probablement royales de Kish, d’Abu Salabikh, d’Umm el Marra restituent plusieurs squelettes de chevaux. La raison de cette sépulture, pourtant, ne réside pas dans un sentiment d’affection ou d’amitié pour l’animal.

Continuer la lecture de Le cheval, 2e partie

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts