A New Glance at the Old Babylonian Letter-Writing Practice through Digital Technologies.

Conférence donnée le 18 nov. 2017 lors du congrès ASOR 2017 (Boston)

En Mésopotamie, l’écriture fut inventée et longtemps maîtrisée par un groupe restreint d’individus au service du temple ou du palais. Or, les données archéologiques et épigraphiques témoignent d’une intensification et d’une généralisation du recours à l’écrit après l’effondrement de l’empire sumérien d’Ur III (en 2002 av. J.-C.). À travers mes recherches, j’étudie les impacts de cette révolution culturelle sur la pratique épistolaire de la période amorrite (2002-1595 av. J.-C.). Environ 7000 lettres datées de cette époque, rédigées en paléo-babylonien (un dialecte de l’akkadien), ont pour l’heure été éditées, mais ce chiffre n’est pas représentatif de la production totale : des milliers d’autres lettres sont encore en cours d’édition. Continuer la lecture de A New Glance at the Old Babylonian Letter-Writing Practice through Digital Technologies.

Nouvelle parution de Thomas Römer : l’invention de Dieu (format de poche avec postface inédite)

Thomas Römer, L’invention de Dieu, Points Histoire, Paris : Points, 2017 (première parution aux éditions du Seuil, 2014). Avec une postface inédite.

352 pages, broché, format de poche
352 pages, broché, format de poche

Comment un dieu parmi d’autres est-il devenu Dieu ? Telle est l’énigme fondatrice que cette plongée aux sources du monothéisme se propose d’élucider en parcourant, sur un millénaire, les étapes de son invention. D’où vient ce dieu ? Quels étaient ses attributs et quel était son nom avant que celui-ci ne devienne imprononçable ? Sous quelles formes était-il vénéré ? Pourquoi les autres divinités déchurent-elles ? À la lumière de la critique historique, philologique et exégétique et des plus récentes découvertes de l’archéologie et de l’épigraphie, Thomas Römer livre les réponses d’une enquête passionnante sur les traces d’une divinité de l’orage et de la guerre érigée, après sa « victoire » sur ses rivaux, en dieu unique, universel et transcendant.

Spécialiste mondialement reconnu de l’Ancien Testament, Thomas Römer  occupe la chaire « Milieux bibliques » au Collège de France ; il est également professeur à la Faculté de théologie et de sciences des religions de l’Université de Lausanne.

http://www.lecerclepoints.com/livre-invention-dieu-thomas-roemer-9782757868195.htm

 

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Nouvelle parution de Thomas Römer : l’Ancien Testament commenté – l’Exode

 L’Ancien Testament commenté : l’Exode (texte intégral Nouvelle Bible Second, Société biblique française), Genève, Labor et Fides / Montrouge, Bayard, 2017.

260 pages, relié, format : 17,6 x 21,8 cm
260 pages, relié, format : 17,6 x 21,8 cm

« Le SEIGNEUR nous a fait sortir de l’Égypte, de la maison des esclaves. » Le livre de l’Exode, dont la figure humaine principale est Moïse, intermédiaire entre Dieu et son peuple, développe cette confession, affirmation de foi centrale de la Bible hébraïque. Il raconte la sortie d’Égypte des Israélites, la rencontre entre Israël et son Dieu et traite aussi de la volonté de Dieu de donner une organisation à son peuple. Un Dieu maître véritable de l’histoire d’Israël et de celle de tous les peuples.

Cet ouvrage, sans équivalent et destiné à un large public, propose le texte intégral de la Nouvelle Bible Segond dont chaque passage est accompagné d’un commentaire de Thomas Römer. Il s’inscrit dans la suite du Nouveau Testament commenté et de L’Ancien Testament commenté : La Genèse.

Thomas Römer est professeur de la chaire Milieux bibliques au Collège de France et enseigne également la Bible hébraïque à l’Université de Lausanne. Il est l’un des principaux spécialistes de la formation et de l’histoire de la Bible. Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Bible, quelles histoires ! (Bayard-Labor et Fides), L’invention de Dieu (Seuil), Moïse en version originale (Bayard-Labor et Fides). Il est l’un des auteurs de L’Ancien Testament commenté : la Genèse, avec Albert de Pury et Konrad Schmid.

https://www.laboretfides.com/fr_fr/index.php/bible/ancien-testament/l-exode.html

http://leblog.bayard-editions.com/religieux/lancien-testament-commente-lexode/attachment/lancien_testament_commente

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

الشرق ASH SHARQ 1/2 vient de paraître

Le n. 2 de la nouvelle revue الشرق (=Ash-sharq , Bulletin of the Ancient Near East Archaeological, Historical and Societal Studies, Oxford, ISSN 2513-8529) vient de sortir.

Table des matières :

Alfonso Archi – How Ebla has Changed our Perception of the Ancient Near East in the Third Millennium BC p. 187 Continuer la lecture de الشرق ASH SHARQ 1/2 vient de paraître

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Les animaux du Proche-Orient ancien, première partie. Sauvages, domestiqués, domestiques, familiers : une question de terminologie ?

Au Proche-Orient ancien les animaux ont toujours eu une grande importance non seulement pour les travaux des champs, les transports ou la nourriture mais aussi pour l’agrément des hommes. Les animaux en effet ont été pris comme modèle dans les créations artistiques et littéraires. Ils sont représentés partout : dans la glyptique, dans la ronde bosse, dans la peinture, dans la céramique, dans les terres cuites, dans les bas reliefs, dans la statuaire. Ils sont représentés en utilisant des techniques différentes, comme le bas relief, la ronde bosse, l’intaille, l’incision, le dessin et des matériaux différents, comme pierre, terre cuite, incrustations, métal, faïence…

(D'après D. Collon, 1987, n.935. Sceau- cylindre trouvé à Ur, époque protodynastique)
(D’après D. Collon, 1987, n.935. Sceau-cylindre trouvé à Ur, époque protodynastique)

Continuer la lecture de Les animaux du Proche-Orient ancien, première partie. Sauvages, domestiqués, domestiques, familiers : une question de terminologie ?

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Histoire et archéologie des sociétés antiques, ISSN 2606-7587

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search