Ninive, la capitale de Sennacherib

A la mort tragique de son père en 705, Sennacherib, qui avait été déjà associé au pouvoir par Sargon II, accède au trône.  Abandonnant l’éphémère capitale de Dur-Sharrukin, toute construite à la gloire de son père, Sennacherib choisit comme nouvelle capitale un nouveau site, pourtant chargé d’histoire, Ninive.

Tête en bronze découverte à Ninive en 1931, attribuée à Sargon d'Akkad
Tête en bronze découverte à Ninive en 1931, attribuée à Sargon d’Akkad

Le site, qui avait été habité depuis l’époque Hassuna (VIe mill av. J-C),  devient un centre cultuel important au moins pendant le IIIe mill. av. J-C,probablement en raison de sa position géographique appropriée qui la mettait au carrefour de plusieurs routes commerciales. En plus la ville était le siège de l’Emashmash, le temple de la déesse hurrite Shaushka, plus tard assimilée à Ishtar. Les rois akkadiens (fin du IIIe mill. av. J-C) construisirent ou reconstruisirent ce temple et y dédièrent des  statues, comme le prouve la fameuse tête en bronze attribuée à Sargon d’Akkad1 ou moins souvent à son petit-fils Naram-Sin. Mais Ninive n’avait été jamais une capitale avant Sennacherib.

Continuer la lecture de Ninive, la capitale de Sennacherib

  1. à ne pas confondre avec Sargon II, le père de Sennacherib []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Le mystère des “mains d’argile”

Dans le palais du roi Assurnasirpal (883-859), à Nimrud, on a trouvé des curieux objets en argile en forme de mains. D’autres villes assyriennes ont en rendu d’autres exemplaires, pour un total d’au moins 170 objets. Les archéologues anglais leur ont donné le nom de “mains d’Ishtar” mais il n’y a aucune connexion entre les mains et le culte d’Ishtar. Et en réalité, la fonction de ces objets reste énigmatique. Continuer la lecture de Le mystère des “mains d’argile”

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts