Les reines Protodynastiques

Les textes de l’époque protodynastique II et III (entre 2750 et 2330 av J-C), époque des Sumériens, citent beaucoup une trentaine de noms royaux. Il s’agit en grande partie d’inscriptions royales, mais aussi de textes administratifs, économiques et historiques (ou “pseudo-historiques”).

Continuer la lecture de Les reines Protodynastiques

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Des Femmes au pouvoir !? Reines, prêtresses, prophétesses et autre dans le Proche Orient ancien

Colloque organisé par Th. Römer, Chaire Milieux bibliques au Collège de France,  et H. Gonzalez, ATER au Collège de France, les 23 et 24 mai 2019

Comme chaque année, la Chaire Milieux bibliques du Collège de France organise en la personne de Thomas Römer et de son assistant Hervé Gonzalez, un colloque de ‘clôture d’année académique’. Le thème retenu concerne les femmes au pouvoir: la première journée est plutôt consacrée aux reines, la deuxième aux autres catégories de femmes qui ont marqué la politique de leur temps, prêtresses, femmes du harem ou mère de Dieu…

Continuer la lecture de Des Femmes au pouvoir !? Reines, prêtresses, prophétesses et autre dans le Proche Orient ancien

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Dur Sharrukin, la ville idéale

Dur Sharrukin (« la forteresse de Sargon ») est la capitale de Sargon II d’Assyrie, le roi qui a repris dans son nom son illustre aïleul, le roi Sargon d’Akkad. C’est une ville nouvelle, c’est-à-dire fondée ex nihilo sur un terrain vierge ou quasiment vierge1, fondée donc en suivant un plan bien précis, décidé en grande partie par le roi lui même. Si on a la chance d’avoir 110 tablettes (1/10 de la correspondance passive de Sargon II, dont on a env. 1300 lettres) relatant la réalisation des travaux gigantesques mis en œuvre pour compléter rapidement (une douzaine d’années) la nouvelle capitale, ce sont les analyses archéologiques qui ont découvert la symbolique de cette construction.

Continuer la lecture de Dur Sharrukin, la ville idéale

  1. il y avait un petit village, Maganuba, exproprié pour la construction de la nouvelle capitale []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts