À l’école des scribes de Babylone

L’écriture cunéiforme, bien qu’elle figure sur les médailles du CNRS, est encore largement méconnue. C’est toutefois la première écriture inventée dans l’histoire de l’humanité. Pour les  80 ans du CNRS, UMR ArScan a élaboré quatre projets pour faire découvrir cette écriture et la civilisation mésopotamienne en animant une « école de scribes » inspirée de celle de Babylone il y a 4000 ans. Les participants seront invités à écrire de petits textes en cunéiforme dans l’argile fraîche et à calculer en base 60, un système dont nous avons hérité aujourd’hui pour la mesure du temps et celle des angles.

Jean-Michel Roynard

Chargé d'édition à l' UMS 2409 du CNRS, Collège de France - Institut des Civilisations

More Posts

Les déportations – atelier interdisciplinaire, Fondation Hugot du Collège de France

Le 1er et 2 Février s‘est tenu à la Fondation Hugot du Collège de France un atelier interdisciplinaire, organisé par Ido Koch (Université de Tel Aviv) et Thomas Römer (Collège de France Paris et Université de Lausanne).

Voici le programme :

Vendredi 1er Février
10:00 Introduction: Why Should we compare Deportations? Ido Koch (Tel Aviv University) and Thomas Römer (Collège de France)
10:45 Population Relocation in the “Inca” and Assyrian Empires: Imperial Ideology and the Question of Identity. Viviana R. Moscovich (Tel Aviv University)
Continuer la lecture de Les déportations – atelier interdisciplinaire, Fondation Hugot du Collège de France

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Les Rois Mages

Très bonne année 2019 !
Paix et bonheur à tous !

L’épisode de la naissance de Jésus culmine avec l’arrivée des Rois Mages qui portent des cadeaux précieux : or, encens, myrrhe.  L’évangile de Matthieu (Mt 2:1-12),  la seule source canonique mentionnant les Mages, ne précise pas combien ils étaient, ni où ils arrivèrent (Bethléem ou Nazareth), ni quand ils arrivèrent (tout de suite ou jusqu’aux 2 ans de Jésus). La tradition chrétienne les a fait arriver douze jours après la naissance de Jésus, donc le 6 Janvier en admettant que Jésus soit né le 25 décembre. Et vu que les cadeaux portés étaient au nombre de 3, la tradition en a établit le nombre à trois et leur a donné les prénoms de Melchior, Gaspard et Balthazar. Car depuis la Mésopotamie on ne naît vraiment qu’au moment où l’on reçoit un nom, donc donner un nom c’est donner une vraie existence.

Bernardino Luini, L'adoration des Mages
Bernardino Luini, L’adoration des Mages

Continuer la lecture de Les Rois Mages

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts