Atlas des maladies et traumatismes du monde médiéval et moderne

Ve siècle-XVIIe siècle
C
ollection Histoire des Sciences et des Techniques
Editions ISTE, 276 pages
par Djillali Hadjouis

Si on voulait faire un compte rendu chiffré de ce nouvel ouvrage consacré aux maladies et aux fractures, luxations et autres entorses dans un département situé au sud-est de Paris, on commencerait d’abord par son territoire restreint et très urbanisé qui contraste avec sa riche histoire humaine longue de 200 000 ans.

47 communes, 2 fleuves, 2 plateaux, une plaine centrale, 4000 sites répertoriés, 400 opérations préventives, 3000 squelettes, 23 nécropoles et des centaines de descriptions et d’analyses morphologiques, cliniques et radiologiques. C’est le bilan de 40 années d’archéologie départementale dans le Val-de-Marne et près de 30 années de recherches anthropologiques et paléopathologiques. Continuer la lecture de Atlas des maladies et traumatismes du monde médiéval et moderne

Quand la paléopathologie devient un secours précieux pour l’archéologie

L’ouvrage paru récemment sur près de trente années de recherches anthropologiques et paléopathologiques dans le Val-de-Marne (Atlas des maladies et traumatismes du monde médiéval et moderne, ISTE éditions) et celui qui paraitra en février 2019 (Thomas Craven, Chronique d’un revenant, éditions De Boccard) sur les recherches multidisciplinaires du corps embaumé de Thomas Craven mort en novembre 1636 et inhumé dans le temple huguenot de Charenton, montrent à coup sûr que le service départemental d’archéologie du Val de Marne a joué pleinement son rôle dans la programmation de fouilles préventives, de sauvegarde des archives du sol et de diffusion patrimoniale.
Continuer la lecture de Quand la paléopathologie devient un secours précieux pour l’archéologie

Ash Sharq 2018/2

الشرق  Ash sharq 2018/2 (Bulletin of the Ancient Near East. Archaeological, Historical and Societal Studies) vient  de paraître!

Contents
 Claudia Suter, The Victory Stele of Dadusha of Eshnunna: A New Look at its Unusual Culminating Scene ………………………………………….  1
 Jesper Eidem, Pakute – an Assyrian ‘Ghost Castle’ on the Rania Plain…………………………………………………………………………………………… 29
Tobias Helms and Tim Kerig, The Ottoman and 20th Century Village of Jafrakani Kon: A Rescue Excavation in the Soran District (Iraqi Kurdistan) ………………………………………………………………………………..  42
Daniele Morandi Bonacossi, Twelve Royal Stelas for Twelve Great Gods: New Discoveries at the Khinis Monumental Complex …… 75
Laura Battini, Old Babylonian Images of Violence in the Official and Popular Media …………………………………………………………………………… 95
Imane Fayyad, An Example of Domestic Mamluk Architecture in Damascus (14th and 15th centuries) ………………………………………. 131

الشرق  Ash sharq (ISSN 2513-8529) is an Archaeopress Journals

Abonnements/ Subscriptions: http://www.archaeopress.com Archaeopress Publishing Ltd,
Gordon House, 276 Banbury Road, Oxford OX2 7ED, UK
Tel +44-(0)1865-311914
Fax +44(0)1865-512231
info@archaeopress.com 
10£: online version
30£: print and online version.

 

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Le cheval, 2e partie

Le statut spécial du cheval, qui n’est pas domestique tout au plus domestiqué, en constitue aussi un attrait, qui uni à ses qualités et à sa prestance en on permis l’adoption rapide dans le cœur des hommes.
Cela est démontré par les tombes de chevaux, qui jusqu’à maintenant ont rarement suscité de l’attention de la part des archéologues. Pourtant en Mésopotamie on a retrouvé une dizaine des tombes de squelettes entiers de chevaux (et d’autres de chiens) soit isolés, soit à côté des hommes.

Tombes d'Umm el Marra (Schwartz et alii 2012)
Tombes d’Umm el Marra (Schwartz et alii 2012)

A partir du milieu du IIIe mill. av. J.-C., donc à la même époque que les premières et consistantes images d’équidés, une partie des tombes probablement royales de Kish, d’Abu Salabikh, d’Umm el Marra restituent plusieurs squelettes de chevaux. La raison de cette sépulture, pourtant, ne réside pas dans un sentiment d’affection ou d’amitié pour l’animal.

Continuer la lecture de Le cheval, 2e partie

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts