Archives mensuelles : septembre 2018

Josette Elayi, Sennacherib, King of Assyria, SBL Press

De nouveaux textes sont disponibles
dans le volet homonyme : bonne lecture !

Le dernier livre de J. Elayi est dédié à la vie du roi assyrien Sennachérib, la seule biographie du fils de Sargon II. En retraçant le règne de Sennachérib, Josette Elayi éclaire la vie et les contributions de ce roi, chef de guerre, constructeur, innovateur et réformateur social. Le livre propose à la fois une évaluation de la figure royale et de l’empire assyrien en interprétant les informations historiques entourant les événements décisifs de son règne.

Table des matières :
Portrait of Sennacherib
Sennacherib the Crown Prince
Accession and Priority Campaigns
….

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

La mystérieuse dynastie de la mer

Les cinq années de fouilles anglaises à Tell Khaiber, dans le Sud de l’Irak, à quelques km. à peine de la ville d’Ur, ont mis au jour pour la 1re fois des textes écrits par la dynastie de la mer. Cette dynastie, qui a régné dans le Sud de la Mésopotamie pour au moins trois siècles (1730-1460 av. J.-C.), était jusque là connue seulement par quelques citations des rois qui dominaient les autres villes mésopotamiennes. Et ces rois citent les rois de la dynastie de la mer comme des dirigeants locaux rebelles qui en profitant de la faiblesse de Babylone tentent de s’emparer de la zone des marais du sud et de plusieurs grandes villes comme Ur.

Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Le plan hippodamien au Proche-Orient ancien

Encore aujourd’hui beaucoup de gens, spécialistes et non, pensent que le plan hippodamien est une invention grecque, de la côte de la Turquie, plus particulièrement une invention de l’architecte grec Hippodame de Milète, dont le plan tire son nom. Connu aussi sous le nom de « milétusien » en honneur de la ville d’où Hippodame était originaire, ou moins fréquemment «damier» en raison des lignes qui font penser au plateau de jeu, ce plan présente une structure géométrique du fait que les rues se croisent de manière orthogonale pour former des bloques de maisons réguliers, de forme carrée ou rectangulaire. Sa structure géométrique est souvent considérée comme une preuve de la rationalité grecque au contraire des villes « chaotiques » du Proche-Orient ancien où les rues seraient étroites, tortueuses et « irrationnelles ».

Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

La puissance des images au Proche-Orient ancien : lumières, couleurs, supports, échelles

Dans  le cadre des journées de l’histoire (Blois, RdV de l’histoire), dédiées cette année à la puissance des images, voici une table ronde sur le Proche-Orient ancien, Samedi 13 octobre 2018, de 14h00 à 15h30, École supérieure du professorat et de l’éducation, Salle 22.

Les théories cognitives modernes ont mis en évidence les différences entre l’image et l’écrit, les premières saisies immédiatement et globalement (tous les éléments de l’image sont vus en même temps), les secondes plus lentes et successivement (un élément après l’autre). Ce caractère plus immédiat et global des images en fait donc le véhicule privilégié du pouvoir politique et religieux pour la transmission de messages spécifiques exécutés par les artistes. Ainsi, contre une approche typologique, les images sont aujourd’hui considérées comme une source pleine de signification, surtout si contextualisée. Cette table ronde se propose de montrer aux enseignants, aux professionnels mais aussi à tout public intéressé la variété des pouvoirs et des messages des images au Proche-Orient ancien, en s’interrogeant notamment sur comment l’image s’appuie sur la diversité des matières et des mises en œuvre, sur quel rôle joue la lumière dans la compréhension plus ou moins dramatique du contexte, et sur combien les différentes échelles peuvent changer le message jusqu’à le déformer.

Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Vient de paraître : Semitica 60

REVUE PUBLIÉE PAR L’INSTITUT D’ÉTUDES SÉMITIQUES DU COLLÈGE DE FRANCE, SOUS LA DIRECTION DE THOMAS RÖMER

TABLE DES MATIÈRES :

  • Jean-Marie Durand & Grégory Chambon. Le creusement d’un puits à l’époque amorrite.
  • Koowon Kim. List of filial duties: its narratological role in the ʾAqhatu story.
  • Israel Finkelstein, Thomas Römer, Christophe Nicolle, Zachary C. Dunseth, Assaf Kleiman, Juliette Mas & Naomi Pora. Excavations at Kiriath-jearim near Jerusalem, 2017: preliminary report.

Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts