Archives quotidiennes :

Les temps des archéologues

Le temps en archéologie est une notion fondamentale, l’archéologie est définie souvent comme la science qui étudie les civilisations anciennes, ce qui implique d’en connaître au moins approximativement la chronologie. Mais au tout début de l’archéologie, il y a 200 ans environ, les archéologues n’étaient pas autant intéressés au temps, plutôt à la découverte d’objets et de restes immobiliers des civilisations passées1.

Depuis les années 1960, les réflexions sur l’archéologie et les nouvelles théorisations ont concerné aussi la chronologie tandis que les avancées scientifiques mettaient au point plusieurs méthodes de datation scientifique (C14, thermoluminescence, dendrochronologie, et le dernier né : l’OSL, la luminescence optiquement stimulée). Ces méthodes sont certes les signes d’une démarche scientifique mais aussi une preuve de l’influence de la société actuelle sur les archéologues : le temps devient une notion essentielle en archéologie (comme depuis longtemps en philosophie…). Mais quel est le temps des archéologues ?

Continuer la lecture

  1. J. Evin, “Le temps et la chronométrie en archéologie”, Histoire & Mesure 9/3 (1994) : 239-257 []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts