Archives quotidiennes :

Hérodote et les confins du monde (III, 106-116)

Quand Hérodote décrit les limites du monde connu (l’Inde à l’est, l’Arabie au Sud, contrées éloignées à l’ouest et au nord), son récit prend des accents de légende. Selon l’idée que « les extrémités de la terre possèdent ce que nous estimons de plus beau et de plus rare », Hérodote raconte les « extravagances » de ces contrées éloignées, parmi lesquelles figurent aussi les contrées bizarres au nord et à l’ouest de l’Europe. Il n’est pas allé partout, il a parfois seulement écouté les récits transmis de bouche en bouche, et cela explique ces histoires vraiment fabuleuses…

P.S. : la description du coton (« arbres porteurs de laine ») est identique à celle des néo-assyriens… Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts