Archives quotidiennes :

La ville de Babylone par Hérodote

La description de Babylone que l’on retrouve dans les Histoires d’Hérodote est très riche en détails que l’archéologie a confirmés (double muraille, présence d’un fossé, forme géométrique plus rectangulaire que carrée, ziqqurat à plusieurs étages… ). On est donc très tenté d’en retrouver d’autres qui ne peuvent pas être confirmés par les données archéologiques. Par ex. la présence de 3 ou 4 étages par maison est malheureusement non vérifiable à cause de la hauteur restreinte de conservation des murs en terre crue. Et l’existence d’une statue d’or (ou du moins plaquée d’or) de Marduk est probable mais sans aucune preuve car l’habitude des anciens à recycler les matériaux en aurait fait disparaître toute trace. D’autres éléments sont clairement faux (l’obligation pour toute jeune fille pubère de s’unir une fois avec un étranger), d’autres résultent d’erreurs qui devaient être déjà largement répandues à l’extérieur de la Mésopotamie vers le VIe-Ve siècle (confusion entre Assyrie et Babylonie). Alors, il est intéressant de se replonger dans la lecture d’Hérodote (livre I, 178-187) car Babylone est pour lui « si magnifique, que nous n’en connaissons pas une qu’on puisse lui comparer » : Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts