Archives quotidiennes :

La Mésopotamie vue par les romanciers : Juliette Benzoni

Quand les romanciers s’intéressent à la Mésopotamie, ça signifie que notre discipline commence à avoir une certaine reconnaissance. Les buts des romanciers sont bien différents des spécialistes qui se consacrent tout le temps à l’Orient ancien. Alors, voici un petit extrait du livre Dans le lit des rois. Nuits de noces de Juliette Benzoni qui ne nécessite aucun commentaire, plutôt un grand merci pour avoir contribué à faire connaître Babylone, Ninive, Kalkhu, Shamash, Ishtar, Marduk, Nabu…

« Les rayons brûlants de Shamash, le dieu-soleil, s’apaisaient peu à peu sur Babylone, emportant avec eux la trop grande chaleur du jour. Mais la capitale de Nabuchodonosor restait folle, depuis douze jours, et sa folie allait atteindre, cette nuit, son paroxysme car on était au dernier jour des grandes fêtes de l’année nouvelle que l’on célébrait chaque printemps au mois de Nisan.

Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts