Archives de catégorie : cuisine

Repas quotidiens et repas de fêtes en Mésopotamie (2)

UNE NOUVELLE BIOGRAPHIE
EST DISPONIBLE DANS LE VOLET
CORRESPONDANT: ELIZABETH DOUGLAS VAN BUREN

PRÉPARATION DES ALIMENTS
Pour préparer les divers aliments, il fallait un système de cuisson et un minimum d’ustensiles. Les bédouins utilisaient un matériel portable, de même que les soldats en campagne comme le montre un bas-relief assyrien représentant la préparation du repas sous la tente [Figure 1].

Figure 1: Préparation du repas par des soldats en campagne, règne d'Assurbanipal

Figure 1: Préparation du repas par des soldats en campagne, règne d’Assurbanipal

Continuer la lecture

Pierre Villard

Professeur d'histoire ancienne. Université Clermont Auvergne. Spécialiste de l'empire néo-assyrien.

More Posts

Repas quotidiens et repas de fêtes en Mésopotamie (1)

 

Les sources disponibles sur la façon de s’alimenter en Mésopotamie privilégient sans surprise les pratiques des élites. Les banquets royaux sont assez bien documentés, à la fois par des inscriptions des souverains et par quelques bas-reliefs néo-assyriens [Figure 1].

Assurbanipal banquetant avec son épouse (bas relief de Ninive, VIIe s av JC)

Assurbanipal banquetant avec son épouse (bas relief de Ninive, VIIe s av JC)

Continuer la lecture

Pierre Villard

Professeur d'histoire ancienne. Université Clermont Auvergne. Spécialiste de l'empire néo-assyrien.

More Posts

Les moules à cake mésopotamiens

des nouveaux textes sont disponibles dans
le volet correspondant: bonne lecture!

En cette période de festivités liées à Noël, quand on prépare chez soi des bons gâteaux, voici avec un petit clin d’oeil un article sur les pâtisseries mésopotamiennes. Comme j’avais déjà écrit (Pour une histoire du goût : la bouche en archéologie), on a peu de recettes mésopotamiennes et la majorité sont salées (bouillons de viande, viande en sauce, etc) ou plutôt concernent la viande, vu qu’il s’agit de recettes pour des gens aisés. Et les pâtisseries?

Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Pour une histoire du goût : la bouche en archéologie

Il est difficile de se faire une idée précise de l’alimentation des habitants de l’ancienne Mésopotamie.  D’une part, à part les repas royaux, connus de toute manière de façon très disparate et lacunaire, les repas quotidiens ne sollicitent pas l’intérêt des scribes  et s’inscrivent dans le quotidien, ce qui n’est pas en effet digne d’être rapporté par l’écrit. C’est probablement pour cela que, jusqu’aujourd’hui, seules 3  tablettes culinaires ont été découvertes1.

Continuer la lecture

  1. Même si il est possible que, dans le futur, d’autres soient retrouvées. Mais par rapport aux textes administratifs, par exemple, elles resteront très limitées. []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts