Archives de catégorie : Billets

La ville neuve

En répétant l’action constructive des dieux, la construction d’une ville entière permettait au roi de prétendre sa proximité avec les dieux. Mais elle lui permettait surtout de se glorifier, de célébrer sa grandeur, son pouvoir, son règne. Enfin, en construisant une ville nouvelle, le roi avait la possibilité de ne pas faire tomber dans l’oubli son propre nom. En effet, fonder une ville signifie lui donner un nom, et comme acte royal, il était aussi présent et relaté dans les inscriptions royales.

Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Repas quotidiens et repas de fêtes en Mésopotamie (2)

UNE NOUVELLE BIOGRAPHIE
EST DISPONIBLE DANS LE VOLET
CORRESPONDANT: ELIZABETH DOUGLAS VAN BUREN

PRÉPARATION DES ALIMENTS
Pour préparer les divers aliments, il fallait un système de cuisson et un minimum d’ustensiles. Les bédouins utilisaient un matériel portable, de même que les soldats en campagne comme le montre un bas-relief assyrien représentant la préparation du repas sous la tente [Figure 1].

Figure 1: Préparation du repas par des soldats en campagne, règne d'Assurbanipal

Figure 1: Préparation du repas par des soldats en campagne, règne d’Assurbanipal

Continuer la lecture

Pierre Villard

Professeur d'histoire ancienne. Université Clermont Auvergne. Spécialiste de l'empire néo-assyrien.

More Posts

Une façade mamelouke (XVe siècle) dans le vieux Damas: le cas de la maison al-ʻAǧlānī

 

Située à l’est de la Mosquée des Omeyyades, la demeure al-ʻAǧlānī n’a fait l’objet d’aucune étude détaillée si l’on en excepte celle de l’architecte R. al-Ḥāğğ en 2014 lors de son projet de restauration de la maison (al-Ḥāğğ 2014 : 11-12). En 2011, frappé par sa façade extérieure nord, qui donne sur la rue et qui possède un grand portail (Figure 1), j’ai procédé à des relevés de la partie la plus ancienne.

Continuer la lecture

Repas quotidiens et repas de fêtes en Mésopotamie (1)

 

Les sources disponibles sur la façon de s’alimenter en Mésopotamie privilégient sans surprise les pratiques des élites. Les banquets royaux sont assez bien documentés, à la fois par des inscriptions des souverains et par quelques bas-reliefs néo-assyriens [Figure 1].

Assurbanipal banquetant avec son épouse (bas relief de Ninive, VIIe s av JC)

Assurbanipal banquetant avec son épouse (bas relief de Ninive, VIIe s av JC)

Continuer la lecture

Pierre Villard

Professeur d'histoire ancienne. Université Clermont Auvergne. Spécialiste de l'empire néo-assyrien.

More Posts

Un nouveau type humain?

Des nouveaux textes sont disponibles
dans le volet correspondant, bonne lecture!

Des chercheurs travaillant en Israël près de la ville de Ramla ont trouvé les restes d’une partie du crâne et de la mâchoire d’un individu qui a vécu il y a 140 000 ans BPE. Ils pensent pouvoir identifier ces restes avec un nouveau type d’humain inconnu jusqu’à maintenant1.

Continuer la lecture

  1. Hershkovitz et alii 2021: 1424-1428 []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts