Archives de l’auteur : Imane Fayyad

Une façade mamelouke (XVe siècle) dans le vieux Damas: le cas de la maison al-ʻAǧlānī

 

Située à l’est de la Mosquée des Omeyyades, la demeure al-ʻAǧlānī n’a fait l’objet d’aucune étude détaillée si l’on en excepte celle de l’architecte R. al-Ḥāğğ en 2014 lors de son projet de restauration de la maison (al-Ḥāğğ 2014 : 11-12). En 2011, frappé par sa façade extérieure nord, qui donne sur la rue et qui possède un grand portail (Figure 1), j’ai procédé à des relevés de la partie la plus ancienne.

Continuer la lecture

Techniques et vocabulaire de la construction dans la maison traditionnelle à Damas

L’architecture des villes de Syrie offre des visages contrastés à l’image des conditions géographiques et environnementales qui les caractérisent : le littorale maritime, les zones semi-désertiques, les plaines alluviales, etc. Les matériaux de construction varient aussi selon l’environnement dans lequel la ville se trouve. La situation de Damas au milieu de l’oasis Ġūṭa1 permettait jadis de se procurer quatre types de matériaux de construction sans avoir recours à des modes de transport couteux : la pierre, l’argile (brique), le bois et la chaux (Pascual 1990: 387-388).

Continuer la lecture

  1. La  Ġūṭa (l’Oasis de Damas) -ce nom signifie « la terre basse » – est une vaste oasis au pied de l’Anti-Liban. Elle s’étend aussi loin que les eaux courantes et les eaux d’infiltration du Baradā permettent d’entretenir une végétation arbustive. C’est une zone verdoyante entre la montagne décharnée et la steppe chauve qui s’étend vers l’est jusqu’à l’Euphrate (Tresse1929 : 463). []

Le système d’alimentation en eau de la maison mamelouke al-Saqqā ’Amīnī à Damas (XIVe-XVe siècle)

 Aujourd’hui je vous propose de faire un tour dans les vielles demeures
de Damas, sujet passionnant dont Imane Fayyad est le spécialiste.
Voici son article:

Située à l’intérieur de la muraille de Damas, la demeure al-Saqqā ’Amīnī qui se trouve dans la circonscription al-ʻAmārah al-Ǧawwāniyya sur la parcelle actuelle inventoriée comme n° 293/3, présente un élément qui la démarque des autres demeures qui lui sont contemporaines.

Continuer la lecture