Archives de l’auteur : Laura Battini

À propos Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

La ville de Babylone par Hérodote

La description de Babylone que l’on retrouve dans les Histoires d’Hérodote est très riche en détails que l’archéologie a confirmés (double muraille, présence d’un fossé, forme géométrique plus rectangulaire que carrée, ziqqurat à plusieurs étages… ). On est donc très tenté d’en retrouver d’autres qui ne peuvent pas être confirmés par les données archéologiques. Par ex. la présence de 3 ou 4 étages par maison est malheureusement non vérifiable à cause de la hauteur restreinte de conservation des murs en terre crue. Et l’existence d’une statue d’or (ou du moins plaquée d’or) de Marduk est probable mais sans aucune preuve car l’habitude des anciens à recycler les matériaux en aurait fait disparaître toute trace. D’autres éléments sont clairement faux (l’obligation pour toute jeune fille pubère de s’unir une fois avec un étranger), d’autres résultent d’erreurs qui devaient être déjà largement répandues à l’extérieur de la Mésopotamie vers le VIe-Ve siècle (confusion entre Assyrie et Babylonie). Alors, il est intéressant de se replonger dans la lecture d’Hérodote (livre I, 178-187) car Babylone est pour lui « si magnifique, que nous n’en connaissons pas une qu’on puisse lui comparer » : Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Les animaux du Proche-Orient ancien, deuxième partie. Une signification complexe…

L’iconographie mésopotamienne fournit un répertoire très riche sur les animaux, même si on ne peut pas prétendre d’une image donnée une grande précision zoologique. D’ailleurs, la taille des images des animaux est souvent réduite, comme le montrent par ex. les figurines en terre cuite (entre 5 cm et 10 cm). On peut même dire que, à l’exception des statues gardant les portes des temples et des palais, les animaux sont représentés en dimensions restreintes et souvent comme sujet « accessoire » à un thème majeur. Le cas le plus emblématique est celui des sceaux cylindres, hauts de 2 à 3 cm en moyenne. Sur ces objets, les animaux peuvent n’être haut que de 0,5 cm… Cela explique en partie pourquoi on n’arrive pas toujours à distinguer entre mâle et femelle et pourquoi les identifications des animaux ne sont pas toujours les mêmes d’un auteur à l’autre. Là où un chercheur voit un cheval, un autre voit un onagre. Ce qui pour certains est une « antilope » pour d’autres est un « capridé ». Et pour les oiseaux, les difficultés d’interprétation sont encore plus nombreuses. En effet, à part la taille réduite, les images dont nous disposons manquent de couleur, un des éléments déterminants pour l’identification, surtout des oiseaux (Porter et Aspinall 2004). En Egypte, en revanche, la couleur a permis une identification assez précise.1.

Continuer la lecture

  1. Voir en dernier Bailleul-le Suer 2012, richement illustré []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

La Mésopotamie vue par les romanciers : Juliette Benzoni

Quand les romanciers s’intéressent à la Mésopotamie, ça signifie que notre discipline commence à avoir une certaine reconnaissance. Les buts des romanciers sont bien différents des spécialistes qui se consacrent tout le temps à l’Orient ancien. Alors, voici un petit extrait du livre Dans le lit des rois. Nuits de noces de Juliette Benzoni qui ne nécessite aucun commentaire, plutôt un grand merci pour avoir contribué à faire connaître Babylone, Ninive, Kalkhu, Shamash, Ishtar, Marduk, Nabu…

« Les rayons brûlants de Shamash, le dieu-soleil, s’apaisaient peu à peu sur Babylone, emportant avec eux la trop grande chaleur du jour. Mais la capitale de Nabuchodonosor restait folle, depuis douze jours, et sa folie allait atteindre, cette nuit, son paroxysme car on était au dernier jour des grandes fêtes de l’année nouvelle que l’on célébrait chaque printemps au mois de Nisan.

Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Babylone : ville idéale ou idéal de ville ? (deuxième partie)

Dans les sources classiques (cf. Hérodote) comme proches-orientales, Babylone est la ville mythique par excellence: c’est la capitale d’un vaste empire, siège d’érudition et de science, lieu de mort du mythique Alexandre le Grand…. Dans la Bible elle est le lieu de différenciation des langues. Ce n’est pas un hasard si elle devient le siège de deux des sept Merveilles du Monde, la tour de Babel et ses murailles. Cette Babylone mythique continue encore à être évoquée aujourd’hui dans l’art, la musique et la production cinématographique (Finkel et Seymour 2009), jusqu’à devenir un lieu commun de la culture populaire: restaurants, métros, rues au nom de cette ville.

Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

ASOR 2018 annual meeting, Denver, Colorado, 14th-17th November

The 2018 ASOR Annual Meeting will be held in Denver, CO, from November 14th to 17th at the Denver Marriott Tech Center. The conference attracts over 1,000 scholars and enthusiasts of archaeology, linguistics, geography, epigraphy, anthropology, and other fields related to the study of the ancient Near East. For more detailed information see http://www.asor.org/am/

The ASOR Call for Papers has been posted online (2018 List of Approved Sessions and Workshops on the ASOR Annual Meeting website). The deadline for abstract submissions is February 15, 2018.   

76 approved Sessions or Workshops promote discussions on important topics, such as: Continuer la lecture

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts