Tous les articles par Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

REQUIEM POUR LA RECHERCHE

 

À l’heure où le gouvernement veut faire passer l’énième réforme de la recherche et de l’Université, voilà que sonne le glas de la recherche française. Pleurs, larmes, une grande tristesse, nous disons adieu à un métier que nous adorons, qui n’est pas « un boulot » mais une passion, un rêve…

Continuer la lecture de REQUIEM POUR LA RECHERCHE

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Des cosmétiques et des tatouages : ou comment devenir un autre

 

Les analyses et les recherches sur les textes littéraires, l’iconographie et les restes archéologiques suggèrent que, loin d’être un élément mineur ou frivole, les cosmétiques sont en Mésopotamie autant liés à la personnalité qu’à la séduction1.

Terre cuite kassite de tête masculine retrouvée à Dur Kurigalzu. IIe moitié du IIe mill. BC
Terre cuite kassite de tête masculine retrouvée à Dur Kurigalzu. IIe moitié du IIe mill. BC

 

Tous, hommes, femmes et enfants se maquillaient au moins les yeux: dans les bas reliefs néo-assyriens et les terres cuites kassites , en effet, restent des traces de noir sur les yeux des hommes comme des divinités. Et aussi bien dans les tombes d’enfants et d’hommes que des femmes on a trouvé des boîtes cosmétiques. D’ailleurs, le kohl a une fonction médicale, étant une protection de l’oeil contre les insectes et le soleil. Continuer la lecture de Des cosmétiques et des tatouages : ou comment devenir un autre

  1. pour cosmétiques j’entends toute coloration temporaire, poudre, huile, lotion appliquée sur la peau []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Les périodes « oubliées »

L’histoire du Proche-Orient ancien est encore riche de périodes mal connues. La première moitié du IIIe mill. BCE et la deuxième moitié du IIe mill. BCE font partie de ces zones d’ombre, faute de fouilles ou en raison de la raréfaction des sites habités. Mais il y a aussi des pans entiers de l’histoire proche-orientale qui mériteraient d’être mieux connus. Les époques qui vont de la fin de l’empire achéménide à l’arrivée de la religion musulmane sont encore à redécouvrir.

Continuer la lecture de Les périodes « oubliées »

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Le Coronavirus et la recherche

Cette année est assurément une année très étrange et je ne doute pas qu’au futur on s’en souviendra : pour la première fois dans l’histoire de l’humanité presque tout s’arrête, les gens sont priés de rester chez eux, écoles, universités, commerces, parcs et la majeure partie des spécialistes ferment… Dans ce marasme, comment les chercheurs ont-ils été affectés et le sont encore ?

Continuer la lecture de Le Coronavirus et la recherche

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts