Propriétés rurales et urbaines à Damas au Moyen Âge

Jean-Michel Mouton, Dominique Sourdel, Janine Sourdel-Thomine, Propriétés rurales et urbaines à Damas au Moyen Âge. Un corpus de 73 documents juridiques entre 310/922 et 669/1271, Documents relatifs à l’histoire des croisades, XXIII, AIBL, Paris, De Boccard, 2018.

Cet ouvrage présente 73 actes notariés conservés au Moyen Âge
dans le dépositoire de vieux papiers de la Grande mosquée de Damas où étaient entreposés les documents hors d’usage à caractère plus ou moins religieux. La sélection présentée porte en majorité sur des actes de vente, mais aussi sur des contrats de location, des certificats de propriété et des donations sous forme de waqf relatives aux propriétés rurales et urbaines de Damas et de son oasis, la Ghouta. Les acheteurs, vendeurs, bailleurs et locataires qui apparaissent dans cette documentation appartenaient essentiellement aux classes moyennes de la société arabo-musulmane et ils nous permettent de découvrir des aspects méconnus de la vie de ces populations actives et commerçantes qui marquèrent l’époque des croisades. C’est ainsi une image nouvelle de la capitale syrienne qui s’offre à nous à travers ses activités et son habitat. Ainsi encore se trouve révélée l’emprise foncière que la société damascaine exerçait sur les vergers de la Ghouta et les grands domaines périphériques.

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.