Marie, une figure complexe

Une nouvelle biographie vous attend:
Vladimir
Kazimirovich Shileyko, 

On sait peu de Marie, les évangiles en parlent rarement, seulement pour les moments cruciaux de la vie de son fils: l’Annonciation, la naissance, la présentation au Temple, les Noces de Cana et la Crucifixion. Marie est nommée par son propre nom 12 fois dans l’évangile de Luc, 6 dans l’évangile de Matthieu, 1 dans l’évangile de Marc et jamais par son propre nom dans l’évangile de Jean. Et le seul dialogue entre mère et fils c’est pendant les noces de Cana. Alors, qui est Marie?

Ce que l’on sait de sa vie vient essentiellement des apocryphes, les écrits que l’Église n’a pas retenus. Ces sont eux qui parlent de ses parents, de ses rapport avec Joseph, du déroulement de la naissance, et de sa mort. Ces textes ont inspiré les peintres et à travers ces images c’est le souvenir de sa vie qui a été transmis aux fidèles. Naît ainsi un culte à un être humain que l’Église ne pouvait pas accepter en tant que tel. L’Église a ainsi essayé de canaliser le particulier attachement des fidèles à Marie pour l’insérer dans le culte de Dieu.

Ça a été un cheminement long et parfois contradictoire, selon les positions définies pendant les différents Conciles. Marie, qui est déjà présente dans les premières représentations chrétiennes (catacombes du IIIe siècle), est plus souvent représentée à partir du VIe s., parallèlement aux développements théologiques. C’est à ce moment là que l’empereur d’Orient Maurice impose la fête de l’Assomption, même si les évangiles canoniques ne parlent nulle part de la mort de Marie. Cette fête sera un siècle plus tard fêtée en Occident et prendra le nom d’Assomption un siècle plus tard (Concile de Mayence qui rend la fête obligatoire). De nouveau les XIIe et XIIIe siècles voient un développement du culte de Marie: c’est une période agitée de la foi chrétienne, entre schisme, croisades et spéculations théologiques. En Europe, les Cathédrales à Notre Dame se multiplient, ainsi que les représentations de Marie. Ensuite, le Concile de Trente (1545-1563), convoqué pour répondre aux questionnements protestants, accepte enfin le culte de Marie (hyperdulie)1, Enfin, entre XVIIIe et XIXe s. s’officialise la coutume de dédier le mois de Mai à Marie. Et les derniers papes, surtout Jean-Paul II, ont renforcé la dévotion à Marie. Donc, de la mère de Dieu à la Sainte Vierge, la figure et la représentation de Marie ont évolué dans le temps.

Dürer, Nativité (Wien)
Dürer, Nativité (Wien)

A la discrétion des sources et aux changements des différentes époques historiques s’ajoutent d’autres éléments qui font de Marie une figure complexe: elle a repris des motifs des déesses mères et des déesses de l’amour précédentes, tant du Proche Orient que d’Égypte2. Figure emblématique mais discrète, vénérée chez les catholiques comme chez les orthodoxes, elle est aussi présente dans le Coran. Mais dans ce jour de la veille de Noël, elle est surtout la mère qui en portant à la lumière du jour son enfant se fait véhicule d’espoir. Puisse cet espoir éclairer votre Noël, nous en avons tous un grand besoin!

Très Joyeux Noël, tous mes voeux de santé, joie et paix!

Vous pouvez citer cet article de cette façon : Laura Battini, “Marie, une figure complexe”, dans Sociétés humaines du Proche-Orient ancien, 24/12/2020, https://ane.hypotheses.org/9301. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Cite this article as: Laura Battini, “Marie, une figure complexe,” in Sociétés humaines du Proche-Orient ancien, 24/12/2020, https://ane.hypotheses.org/9301.
  1. l’hyperdulie signifie que le culte rendu à Marie est supérieur à celui rendu aux saints, qu’on appelle dulie []
  2. j’en reparlerai dans un prochain article []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.