L’Age des Matières Plastiques

 

Imaginez, c’est l’année 3251 ap. J.-C.  Voici une archéologue du IVe millénaire1 qui se débat à fouiller une poubelle du IIIe mill. (disons l’une de nos poubelles). Elle reste très surprise: des conteneurs plastiques, des bouteilles plastiques transparentes ou colorées, des sachets de toute taille, le plus souvent blancs mais parfois colorés, des emballages plastiques, des gobelets plastiques petits, moyens, grands, XL, des assiettes plastiques… Elle réfléchit et se dit « après l’Âge de la pierre, du cuivre, du bronze et de fer, voici l’Âge des Matières Plastiques! »

Et oui, on a calculé qu’un sachet plastique non biodégradable met plusieurs siècles à disparaître. Et qu’il est très dangereux quand il finit dans la mer: requins, tortues et autres poissons l’avalent en pensant que c’est une méduse et meurent par étouffement. Ou par faim: une fois ingéré, le sac donne la sensation à l’estomac d’être rempli, le poisson ne mange plus…. Sans oublier les oiseaux marins, qui finissent aussi par avaler le sac plastique …

 

Sacs plastiques dispersés dans la nature Photo Creative Commons
Sacs plastiques dispersés dans la nature Photo Creative Commons

Heureusement qu’on a interdit ces sachets en faveur des biodégradables, me direz-vous… Mais selon les analyses conduites par plusieurs universités ces dernières années, même le sac biodégradable ne l’est pas vraiment…. Une étude de l’Université de Plymouth conduite pendant 3 ans sur les sacs biodégradables et non- arrivés dans trois milieux naturels différents (enfouis dans le sol, échoués à l’air libre,  perdus dans la mer) a montré que si le sac biodégradable disparait dans le milieu marin en 3 mois et dans le milieu aérien en 9 mois, il reste encore dans le sol 3 ans plus tard, trop affaibli pourtant pour pouvoir transporter quelque chose…
Et une étude du Trinity College de Dublin a démontré que il n’y a pas de différence entre les sacs biodégradables et non biodégradables dans les effets négatifs qu’ils provoquent quand ils échouent dans le sol. Les deux types de sacs, en effet, étouffant l’oxygène et les minéraux sous l’action du soleil et limitant même la chlorophylle  réduisent de 5/6 tout l’écosystème local….

Depuis que la consommation des plastiques ne fait qu’augmenter, le problème n’est plus seulement qualitatif (biodégradable ou pas) mais aussi quantitatif: les 400 millions de tonnes de plastiques produites par an dans le monde entier contre les 2 millions de tonnes en 1950 sot un chiffre plus qu’alarmant. On a calculé que depuis 1950 on a produit 9 milliards et 200 millions de  tonnes de plastiques, qui équivaut à 1 tonne par habitant2…Et les prévisions pour les 10 prochaines années sont toujours à la hausse…. Si l’on pense que plus de 8 milliards de plastiques sont non biodégradables, notre âge est devenue véritablement un Âge des Matières Plastiques…

La progression des plastiques dans le monde (d'après M Jaque, Les Échos)
La progression des plastiques dans le monde (d’après M Jaque, Les Échos)

Retournons à l’année 3251 ap. J.-C. : notre archéologue, une fois finie la fouille, essaie de l’interpréter. Passer du bronze, du fer, de la céramique, et du verre au plastique devra lui sembler une régression, peut-être supposera-t-elle des problèmes économiques et démographiques à la base de cette dégradation culturelle… Et voilà, notre archéologue est satisfaite, elle a trouvé l’heureuse formulation pour indiquer cette baisse culturelle: le XXIe siècle est l’un des siècles « obscurs »…

Alors, pour ne pas passer pour une civilisation régressive, pour arrêter de gâcher notre Terre qui est si jolie et variée, pour cesser de provoquer la mort de tant d’êtres vivants, et enfin pour ne pas polluer les pays en voie de développement3 n’utilisez plus les sachets plastiques, biodégradables ou pas: le sac en tissu, qui a servi depuis l’antiquité, est solide, ne produit aucun déchet polluant et ne tue pas l’environnement. Comme quoi, certaines inventions modernes ne conduisent pas forcement vers l’amélioration!

Portez-vous bien, enfin  Noël  approche, c’est sa magie qui portera un peu de lumière et de chaleur dans ces temps gris du confinement…

Vous pouvez citer cet article de cette façon : Laura Battini, “L’Age des Matières Plastiques”, dans Sociétés humaines du Proche-Orient ancien, 07/12/2020, https://ane.hypotheses.org/9182. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Cite this article as: Laura Battini, “L’Age des Matières Plastiques,” in Sociétés humaines du Proche-Orient ancien, 07/12/2020, https://ane.hypotheses.org/9182.


Pour aller plus loin
M. Jaque, La crise du plastique en dix graphiques, Les Échos (https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/la-crise-du-plastique-en-dix-graphiques-1181798)
I.E. Napper et R.C Thomson, 2019, Environmental Deterioration of Biodegradable, Oxo-biodegradable, Compostable, and Conventional Plastic Carrier Bags in the Sea, Soil, and Open-Air Over a 3-Year Period, Environmental Science and Technology Vol. 53/ 9, 4775–4783.

  1. C’est peut-être à cette époque qu’il y aura enfin la parité! Mais vu que dans presque toutes les histoires contemporaines le héros est masculin, moi je préfère une héroïne []
  2. et la France produit et consomme 4,8 millions de tonnes par an, donc 70 kg de plastique par habitant et par an []
  3. c’est la destination principale de nos déchets plastiques []

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts


2 réflexions sur « L’Age des Matières Plastiques »

  1. Positivons.
    L’archéologue du futur dechiffrera imerys 2020 sur nos tessons, c’est moins dangereux que les plaques d’amiante…
    La bak élite a remplacé l’ivoire pour nos boules de billard.
    On peut produire des fils avec la cellulose du bois la rayonne ou viscose soie artificielle.
    Guilhem

    1. Je ne nie pas, cher Guilhem, que nous avons fait beaucoup de progrès, et vous le soulignez justement. Mais parfois toute cette masse de plastique souvent bon marché et plutôt laid me fait regretter les ivoires, les céramiques, les bois…
      Portez-vous bien! et bonnes fêtes! Laura

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.