Civilisations : questionner l’identité et la diversité. Colloque du Collège de France

 

Le Professeur et Administrateur du Collège de France, Thomas Römer
Le Professeur et Administrateur du Collège de France, Thomas Römer

Pour fêter la création de l’Institut des civilisations, hébergé au 52 rue du Cardinal Lemoine, l’Administrateur et Professeur de la chaire « Milieux bibliques », Thomas Römer, et cinq autres professeurs (Patrick Boucheron, Anne Cheng, Vinciane Pirenne-Delforge, Lluis Quintana-Murci, Philippe Sansonetti), ont décidé de dédier le colloque annuel de rentrée du Collège de France aux civilisations.

 

Les Professeurs Vinciane Pirenne-Delforge et Lluis Quintana-Murci,
Les Professeurs Vinciane Pirenne-Delforge et Lluis Quintana-Murci,

Deux questions fondamentales se posent : d’abord qu’est ce qui crée une civilisation? une identité biologique? ou une identité culturelle? voire les deux? Ensuite, en quoi les civilisations divergent-elles? et sommes-nous capables de comprendre les civilisations qui ne sont pas celle dans laquelle on est né et on s’est formé? Peut-on se libérer de ses conditionnements pour essayer de prendre le regard de la civilisation qu’on étudie et par là même mieux la comprendre?

Le colloque, qui se tiendra les 22 et 23 Octobre dans l’amphithéâtre Marguerite de Navarre du Collège de France (11, place Marcelin Berthelot, Paris 5e), est ouvert à tous dans la limite des places disponibles (un siège sur 2 condamné) et dans le respect des normes de distanciation sociale (mains, distance, masque).

 

Capture d'écran de la vidéo montrant les destructions dans le Musée de Mossul
Capture d’écran de la vidéo montrant les destructions dans le Musée de Mossul

Ce colloque naît -je pense- aussi d’une série d’actualités plus ou moins récentes et qui ont bouleversé le monde entier: de la destruction des Bouddhas de la vallée de Bâmiyân (Afghanistan, 2001) au pillage du Musée Irakien de Bagdad (2003), de la destruction de Palmyre et d’autres sites syriens (2015) à l’attaque du musée de Mossul (2015), de la destruction d’une partie des capitales assyriennes (2017) jusqu’à l’explosion de Beirut (2020)… Nous avons conscience que quand une part de ces vestiges se perd, c’est une partie de notre identité qui est volée. Si cela s’applique facilement aus vestiges du passé, pourquoi il ne s’applique pas aussi automatiquement à tout être humain? À l’heure où un professeur d’histoire géographie d’un collège de la banlieue parisienne s’est fait assassiner pour ses idées, c’est l’absence de civilisation sur laquelle on devrait s’interroger. Et s’interroger aussi sur nos réactions vis-à-vis de « l’autre » en tant qu’être humain: tout ce qui n’est pas comme dans ma civilisation, tout ce qui est différent peut faire peur et souvent on donne des jugements rapides, qui plus approximatifs sont, plus ils semblent nous protéger contre ce qu’on connaît peu ou mal. Mais au-delà des différences culturelles, religieuses, physiques ou sexuelles, si on regardait l’autre sans le juger, juste pour le comprendre, comme devrait faire tout historien pour l’époque qu’il étudie, la société se porterait mieux.

Portez-vous bien, malgré ce semi-confinement qui n’a pas de sens !

vidéo de présentation du colloque= https://www.college-de-france.fr/site/colloque-2020/Presentaion-du-colloque-de-rentree-2020-Civilisations-questionner-l-identite-et-la-diversite-__1.htm

programme= https://www.college-de-france.fr/site/colloque-2020/symposium-2020-2021.htm

 

Vous pouvez citer cet article de cette façon : Laura Battini, “Civilisations : questionner l’identité et la diversité. Colloque du Collège de France”, dans Sociétés humaines du Proche-Orient ancien, 17/10/2020, https://ane.hypotheses.org/9012. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Cite this article as: Laura Battini, “Civilisations : questionner l’identité et la diversité. Colloque du Collège de France,” in Sociétés humaines du Proche-Orient ancien, 17/10/2020, https://ane.hypotheses.org/9012.

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.