Atlas des maladies et traumatismes du monde médiéval et moderne

Ve siècle-XVIIe siècle
C
ollection Histoire des Sciences et des Techniques
Editions ISTE, 276 pages
par Djillali Hadjouis

Si on voulait faire un compte rendu chiffré de ce nouvel ouvrage consacré aux maladies et aux fractures, luxations et autres entorses dans un département situé au sud-est de Paris, on commencerait d’abord par son territoire restreint et très urbanisé qui contraste avec sa riche histoire humaine longue de 200 000 ans.

47 communes, 2 fleuves, 2 plateaux, une plaine centrale, 4000 sites répertoriés, 400 opérations préventives, 3000 squelettes, 23 nécropoles et des centaines de descriptions et d’analyses morphologiques, cliniques et radiologiques. C’est le bilan de 40 années d’archéologie départementale dans le Val-de-Marne et près de 30 années de recherches anthropologiques et paléopathologiques. Ces dernières, documentées et illustrées dans cet atlas concernent des maladies, des anomalies et des traumatismes telles que : l’arthrose, l’hyperostose vertébrale, la maladie hyperostosique, la polyarthrite rhumatoïde, la spondylarthrite, le rhumatisme psoriasique, la peste, la tuberculose articulaire, la syphilis, l’ostéomyélite, l’ostéo-périostite, la maladie de Paget, le rachitisme vitamino-résistant et hypo-vitaminique, l’ostéomalacie, l’amélogenèse imparfaite, les anémies, les anomalies du développement, la plagiocéphalie, la scaphocéphalie, la brachycéphalie, la trigonocéphalie, les asymétries cranio-faciales, les asymétries dimensionnelles, les torsions du visage, la paralysie faciale périphérique, le syndrome de l’hyperostose poreuse, la scoliose, la cyphose, l’hyperlordose, la sacralisation, la lombalisation, le genu varum, le genu valgum, le genu recurvatum, la coxa valga, la coxa vara, la coxa plana, les anémies, la parodontose, la parodontite, la périostose, l’hypérodontie, l’hypodontie, les dysmorphoses, les rétrognathies, les prognathies, la luxation mandibulaire, la luxation de l’épaule, la luxation du coude, la luxation de la hanche, la luxation de la rotule, l’hématome calcifié, les fractures, les entorses, la carie dentaire, les abcès, la fistulisation, la maladie d’Albert-Schönberg, la maladie de Scheuermann, le torticolis congénital, l’hallux valgus, le cubitus valgus. Au total près d’une centaine de cas dont certains se répètent sur l’ensemble des sites médiévaux et modernes.

 

Djillali Hadjouis est paléontologue et paléoanthropologue, service archéologie du Val de Marne et UMR 5288 du CNRS, djillali.hadjouis@valdemarne.fr



Citer ce billet
hadjouis (2018, 24 décembre). Atlas des maladies et traumatismes du monde médiéval et moderne. Sociétés humaines du Proche-Orient ancien. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b5lb

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search