Les Rois Mages

Très bonne année 2019 !
Paix et bonheur à tous !

L’épisode de la naissance de Jésus culmine avec l’arrivée des Rois Mages qui portent des cadeaux précieux : or, encens, myrrhe.  L’évangile de Matthieu (Mt 2:1-12),  la seule source canonique mentionnant les Mages, ne précise pas combien ils étaient, ni où ils arrivèrent (Bethléem ou Nazareth), ni quand ils arrivèrent (tout de suite ou jusqu’aux 2 ans de Jésus). La tradition chrétienne les a fait arriver douze jours après la naissance de Jésus, donc le 6 Janvier en admettant que Jésus soit né le 25 décembre. Et vu que les cadeaux portés étaient au nombre de 3, la tradition en a établit le nombre à trois et leur a donné les prénoms de Melchior, Gaspard et Balthazar. Car depuis la Mésopotamie on ne naît vraiment qu’au moment où l’on reçoit un nom, donc donner un nom c’est donner une vraie existence.

Bernardino Luini, L'adoration des Mages

Bernardino Luini, L’adoration des Mages


Par la suite la tradition d’est enrichie encore plus: on disait que Melchior, âgé et à la peau claire, offrit l’or , le jeune Gaspard, à la peau rouge, apporta l’encens et Balthazar, d’âge moyen et à la peau sombre, donna la myrrhe. La couleur de la peau voulait signifier que tous les continents alors connus, Europe, Asie et Afrique , célébraient la naissance de Jésus. Les cadeaux aussi avaient une valence symbolique : l’or est le métal précieux par excellence, mais il est aussi le seul métal à conserver toujours sa couleur, donc à être éternel. Et en Mésopotamie sa splendeur était considérée une émanation divine, et donc appréciée aussi par le roi.
L’encens, la résine des arbres Boswellia, produite à Oman et au Yemen, n’est peut-être pas mentionné dans les textes cunéiformes, mais au Ier mill. av. J.-C., surtout pendant les guerres contre les tribus arabes, il est vraisemblable que les Mésopotamiens soient entrés en contact avec lui. Dans la Bible il est utilisé et réservé au culte divin. La myrrhe, gomme-résine parfumée, était largement utilisée en Égypte, pour les parfums, la médecine et les momifications. Elle est mentionnée plusieurs fois dans la Bible. Elle symbolise probablement la vie après la mort, car elle participe à conserver le corps dans son enveloppe charnelle.

Leonardo da Vinci, L'adoration des Mages

Leonardo da Vinci, L’adoration des Mages

Mais qui sont ces Rois Mages? L’évangile de Matthieu dit qu’il viennent d’Orient, et à Orient de Bethléem ou de Nazareth il y a la Mésopotamie, la Perse et puis l’Asie. Les sources cunéiformes font allusion aux Mages, qui ne sont pourtant pas des rois et n’ont rien à avoir avec la magie : ils sont des astrologues – et c’est pour ça que dans le récit biblique ils ont suivi la comète pour arriver à trouver l’enfant Jésus. Leur arrivée et l’offrande des cadeaux sont des actes symboliques pour reconnaître la divinité de Jésus universellement, dans tout le mode connu. Cela n’empêche pas la “magie” d’opérer encore : il est très beau de penser à trois puissants qui se plient devant un bébé. Très bonne année à tous !

Vous pouvez citer cet article de cette façon : Laura Battini, “Les Rois Mages”, dans Sociétés humaines du Proche-Orient ancien, 05/01/2019, https://ane.hypotheses.org/6551. –––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––––– Cite this article as: Laura Battini, “Les Rois Mages,” in Sociétés humaines du Proche-Orient ancien, 05/01/2019, https://ane.hypotheses.org/6551.

Laura Battini

Chargé de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.