Le Louvre: ou comment se perdre dans l’immensité

Avec ses 480 000 objets et ses 73 000m2, le Louvre est l’un des trois plus grands musées du monde (avec l’Hermitage et le Musée National de Chine). Situé au cœur de Paris, dans le 1er arrondissement, cet ancien palais royal est devenu musée à la Révolution française (1793).

Le Louvre, vue aérienne (https://www.louvre.fr/visiter/plan-acces-transports#comment-venir#par-ou-entrer)

Le Louvre, vue aérienne (https://www.louvre.fr/visiter/plan-acces-transports#comment-venir#par-ou-entrer)

Trois ailes portant les noms de deux anciens ministres1, et du premier directeur du musée2 sur cinq niveaux abritent les collections. Moins de 10% des objets sont exposés: 36 000 sur 480 000… Le reste est gardé dans les réserves du musée, une partie transférée au Louvre de Lens -pour le malheur des chercheurs, surtout étrangers !- et une partie encore conservée en dessous du niveau accessible au public. Ayant travaillé dans les réserves du musée dans les années 1990 et ayant récemment consulté des objets des réserves, je peux vous assurer que le sous-sol est impressionnant: c’est une petite ville avec ses rues, ses voitures et son personnel spécifique!

Plan du Louvre (https://www.louvre.fr/visiter/plan-acces-transports#comment-venir#se-reperer)

Plan du Louvre (https://www.louvre.fr/visiter/plan-acces-transports#comment-venir#se-reperer)

36 000 objets ne représentent que 7,5% de ceux du musée, on pourrait se dire que cela facilite la visite. Pourtant non. Précisément parce que les œuvres les plus significatives ont été choisies, toutes les œuvres exposées présentent un grand intérêt. Sans compter la marche et la station debout pour admirer les oeuvres ! Un vrai calvaire après 4-5 heures ! La concentration du visiteur en effet se perd au fil du temps : frais et volontaire à 9h00 du matin, vous vous retrouvez épuisé et et emporté par l’inertie à 13h00 !
Impossible donc de tout le voir en un jour. Certes, vous pouvez le parcourir d’un bout à l’autre et d’un étage à l’autre, mais vous ne pouvez pas fixer votre attention sur tous les objets. On en ressort donc frustrés: on n’est pas arrivés à voir tout ce qu’on s’était fixés de voir et on a l’impression d’avoir raté des belles découvertes par épuisement. D’ailleurs, lorsque vous allez à la sortie, vous êtes en admiration devant ces hordes de touristes qui débutent leur visite derrière la bannière de leur voyagiste. Et vous leur souhaitez bonne chance…

Rembrandt, autoportrait, Musée du Louvre (© photo L. Battini)

Rembrandt, autoportrait, Musée du Louvre (photo © L. Battini)

La seule option est de visiter le musée plusieurs fois, si vous êtes parisien. Ou si vous pouvez revenir souvent à Paris. Là vous irez au Louvre plus détendu, vous n’avez aucun impératif et seule la curiosité vous guide. Vous pouvez choisir de voir un ou deux départements avec une certaine concentration. Ou opter pour un seul département bien vu plus une “promenade” dans le musée (se promener comme dans la ville, en s’arrêtant sur les oeuvres qui vous inspirent). Le Louvre propose également des parcours thématiques, disponibles sur son site internet, qui vous emmènent d’une collection à l’autre sur un thème précis. Ces parcours sont bien faits, mais les différences et les similitudes entre les civilisations nécessitent une formation personnelle pour compenser le manque d’informations sur les civilisations individuelles… Et un guide-conférencier sera nettement plus passionnant et complet3.

 

20 des 40 chefs-d'oeuvres du parcours du Louvre

20 des 40 chefs-d’oeuvres du parcours du Louvre

Pour ceux qui n’ont pas la chance de pouvoir visiter le musée plusieurs fois, la solution la plus raisonnable est de prendre un audioguide ou un conférencier capable de vous montrer les œuvres les plus importantes dans un laps de temps donné. D’ailleurs, pour ne pas perdre ses visiteurs, le Louvre a publié un parcours à destination des visiteurs pressés: 40 chefs-d’œuvre incontournables à ne pas manquer. Douze sur quarante (donc 30%) sont des objets datés d’avant l’ère commune4, appartenant aux civilisations mésopotamienne, égyptienne, grecque et romaine. Bien sûr, si vous n’avez qu’une heure à passer au Louvre, ce guide peut vous inspirer. Mais si vous voulez vraiment le suivre, vous n’y comprendrez rien. Après avoir fait la queue derrière la Joconde, et ainsi manqué les exquises peintures de Léonard de Vinci qui se trouvent juste à côté, vous vous perdez dans les couloirs du musée en essayant d’atteindre les salles égyptiennes pour finir dans la collection des objets médiévaux de Paris qui ne figurent pas dans les 40 oeuvres “à voir”… Sans explications ou sans bases historiques et artistiques solides, passer du code d’Hammourabi à la Joconde, puis à Delacroix, pour ensuite admirer le cratère d’Antée5, le scribe égyptien pour finir avec Ingrès ou le diamant “le Régent” est un exercice périlleux.

P.A. Renoir, La lecture (photo © L. Battini)

P.A. Renoir, La lecture (photo © L. Battini)

Sans compter que le choix des oeuvres se veut aussi ‘didactique’: le choix de La liberté guidant le peuple de Delacroix, ou le portrait de Louis XIV par Rigaud sont dues à des raisons autant politiques qu’artistiques… Et je reste tout de même étonnée que parmi ces 40 chefs-d’oeuvre il n’y a aucun des tableaux des impressionnistes qui pour la première fois ont vraiment changé la manière de faire et d’entendre la peinture… Eh oui, dans une petite salle du musée du Louvre, il y a quelques bijoux impressionnistes: Sisley, Corot, dont bien 40 oeuvres ont été léguées par le collectionneur, peintre et historien de l’art Étienne Moreau-Nélaton, Degas, Monnet, Pissarro, Renoir…

Le Louvre abrite aussi 1743 oeuvres qui n’appartiennent pas au musée mais sont classées MNR, ‘récupérations des musées nationaux’ …(à suivre)



Citer ce billet
Laura Battini (2023, 18 août). Le Louvre: ou comment se perdre dans l’immensité. Sociétés humaines du Proche-Orient ancien. Consulté le 13 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b5p9

  1. Sully,1559-1641, ministre du roi Henri IV et Richelieu, 1585-1642, ministre de Louis XIII []
  2. Denon, 1747-1825 []
  3. service non disponible au Louvre []
  4. ou avant J-C []
  5. vase grec d’Euphronios []

Laura Battini

Chargée de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

More Posts

Laura Battini

Chargée de Recherche au CNRS (UMR 7192 – PROCLAC, Paris), spécialiste d’architecture et d’iconologie syro-mésopotamienne

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search