Nouvelle parution de Thomas Römer : L’Ancien Testament commenté : l’Exode

 L’Ancien Testament commenté : l’Exode (texte intégral Nouvelle Bible Second, Société biblique française), Genève, Labor et Fides / Montrouge, Bayard, 2017.

260 pages, relié, format : 17,6 x 21,8 cm

« Le SEIGNEUR nous a fait sortir de l’Égypte, de la maison des esclaves. » Le livre de l’Exode, dont la figure humaine principale est Moïse, intermédiaire entre Dieu et son peuple, développe cette confession, affirmation de foi centrale de la Bible hébraïque. Il raconte la sortie d’Égypte des Israélites, la rencontre entre Israël et son Dieu et traite aussi de la volonté de Dieu de donner une organisation à son peuple. Un Dieu maître véritable de l’histoire d’Israël et de celle de tous les peuples.

Cet ouvrage, sans équivalent et destiné à un large public, propose le texte intégral de la Nouvelle Bible Segond dont chaque passage est accompagné d’un commentaire de Thomas Römer. Il s’inscrit dans la suite du Nouveau Testament commenté et de L’Ancien Testament commenté : La Genèse.

Thomas Römer est professeur de la chaire Milieux bibliques au Collège de France et enseigne également la Bible hébraïque à l’Université de Lausanne. Il est l’un des principaux spécialistes de la formation et de l’histoire de la Bible. Il a publié de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Bible, quelles histoires ! (Bayard-Labor et Fides), L’invention de Dieu (Seuil), Moïse en version originale (Bayard-Labor et Fides). Il est l’un des auteurs de L’Ancien Testament commenté : la Genèse, avec Albert de Pury et Konrad Schmid.

https://www.laboretfides.com/fr_fr/index.php/bible/ancien-testament/l-exode.html

http://leblog.bayard-editions.com/religieux/lancien-testament-commente-lexode/attachment/lancien_testament_commente

Premiers numéros de Humanités numériques

Humanités numériques est une revue francophone consacrée aux usages savants du numérique en sciences humaines et sociales. Cette revue veut offrir un lieu de réflexion, de débat scientifique et d’expression aux chercheurs et enseignants dont les travaux s’inscrivent dans le champ des humanités numériques. Elle s’adresse donc aux spécialistes des sciences humaines, des sciences sociales et des disciplines liées aux technologies de l’information, ainsi qu’à tous ceux qui se sentent concernés par les transformations numériques des savoirs.

Humanités numériques est une revue numérique ouverte, à la fois par sa volonté de représenter la diversité des points de vue et par son choix d’une publication en open access. Émanation de l’association francophone Humanistica, elle est conçue comme une réponse collective à la revendication liminaire du Manifeste des Digital Humanities de 2010, première manifestation francophone de ce mouvement : pour constituer, faire connaître et faire reconnaître « une communauté de pratique solidaire, ouverte, accueillante et libre d’accès », nous avons besoin d’une culture commune, élaborée en français mais en constante relation avec les productions des autres aires linguistiques, fondée sur des références et des discussions d’un autre ordre que celles des séminaires, des colloques, des listes de diffusion, des blogs ou des réseaux sociaux.

La revue Humanités numériques accueillera les propositions pour ses deux premiers numéros jusqu’au 15 janvier 2018.

http://www.humanisti.ca/revue-humanites-numeriques/

Premier symposium européen de l’ASOR – appel à communication

Vanessa Juloux (EPHE-PSL, ASOR) et Randall W. Younker (Université d’Andrews [Michigan], ASOR) organisent le premier symposium européen de l’American Schools of Oriental Research (ASOR) et de l’EPHE, le 4 et 5 septembre 2018 à Paris, La Sorbonne. Ce symposium est ouvert aux membres de l’ASOR, de l’EPHE et de PSL, ainsi qu’aux membres des différentes institutions européennes.
Nous vous invitons à proposer le résumé de votre communication pour les sessions
« Projets collaboratifs entre chercheurs européens et internationaux pour l’étude des mondes anciens à l’aide des techniques numériques »

Description en anglais : « Since the Digital Era, computational methods and practices have produced new evidence for our understanding of Ancient Near Eastern and neighboring civilizations from Neolithic to Late Antiquity. However, unfortunately, international collaborations are still limited. Just as CenterNet helps to build a network of digital humanities, our aim is to collectively initiate discussion for building collaborative opportunities among European and international scholars. No matter how advanced your Ancient World digital project is, we invite you to introduce your methods, in order to either find a partner, or build a network of digital humanities within our fields of research. We strongly encourage European junior scholars to present their digital practices, especially when it encourages collaboration between scholars from different fields (e.g. archaeologist/art historian). »

Résumé en anglais : 250 mots + titre + 6 mots clés.
Date limite : 15 janvier 2018.
Format des sessions : « communication courte » (15 minutes + 10 minutes pour les questions).
Dépôt des propositions de communication en ligne : https://goo.gl/forms/tCVIuqlPCCCmi8l73
Plus d’information sur le symposium : http://ancient-worlds-symposium.eu
Programme provisoire : http://ancient-worlds-symposium.eu/docs/program
Contact : vanessa.juloux@ephe.sorbonne.fr

Ces sessions seront filmées et retransmises en direct, afin d’interagir pendant les dix minutes de questions avec nos collègues absents physiquement. Les vidéos seront également mises en ligne ultérieurement.

Vanessa Juloux
Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), Paris Sciences et Lettres (PSL)

الشرق ASH SHARQ 1/2 VIENT DE PARAITRE

Le n.2 de la nouvelle revue الشرق (=Ash-sharq , Bulletin of the Ancient Near East Archaeological, Historical and Societal Studies, Oxford, ISSN 2513-8529) vient de sortir.

Table des matières :

Alfonso Archi – How Ebla has Changed our Perception of the Ancient Near East in the Third Millennium BC p. 187

Elif Keser – Ṭur ‘Abdiṅ ’de üçlü yerleşiṁ modeli:̇ manastir, köy, Kayaya Oyma Manastir. p. 193

Elif Koparal – Klazomenaı Yüzey Araştırmaları (Klasp) p. 201

Roberto Dan– A New Interpretation of the ‘External Portico’ of Arin-berd/Erebuni,Armenia p. 211

Gaëlle Coqueugniot – The Agora, a Mark of Hellenisation? An Archaeological Note on Public Squares in Hellenised Mesopotamia and Parapotamia p. 224

Frederick Mario Fales – Khinis/Bavian: Changing Models for an Assyrian Monumental Complex p. 237

Stefano Anastasio – The Italian Archaeological Expedition to Qasr Shamamuk-Kilizu, Iraq, Notes on the Excavation Finds at the Iraq Museum in Baghdad p. 275

Pierre Villard – The Architect and the Emperor of Babylonia p. 286

Laura Battini – Portable Altars p. 293

Daniel T. Potts – The lost Greek Epitaph from Hārūnābād (aka Shāhābād, mod. Eslāmābād-e Gharb), Iran, and its Elusive Discoverer, ‘Mr. H.’ p. 294

الشرق Ash-sharq est une revue à comité de lecture dédiée à l’archéologie et l’histoire du Proche-Orient ancien. Publiée deux fois par an, la revue sollicite des articles en anglais ou dans les langues aujourd’hui parlées au Proche Orient (Turc, Arabe, Kurde, Persan, Hébreu…). Pour la 1ère fois, le comité de lecture est presque entièrement féminin. Les contributions doivent être envoyées à Laura Battini (laura.battini@college-de-france.fr; CNRS, UMR 7192- Collège de France       11, place Marcelin Berthelot     F-75005 Paris).

الشرق Ash-sharq is a peer reviewed Bulletin devoted to short articles on the archaeology and history of the Ancient Near East. It ispublished twice a year (Archaeopress, Oxford). N. 1= APRIL 2017. n.2= December 2017. Submissions are welcome from academics and researchers at all levels. Submissions should be sent to Laura Battini (laura.battini@college-de-france.fr; CNRS, UMR 7192 – Collège de France 11, place Marcelin Berthelot F-75005 Paris).
Deadline for n.3= January 31, 2018 ; Deadline for the n.4= July 31, 2018.

Abonnements/ Subscriptions: http://www.archaeopress.com  ; Archaeopress Publishing Ltd, Gordon House, 276 Banbury Road, Oxford OX2 7ED, UK  Tel +44-(0)1865-311914 Fax +44(0)1865-512231 ; e-mail info@archaeopress.com                                            10£ : online version ; 30£ : print and online version.

Les animaux du Proche-Orient ancien, première partie. Sauvages, domestiqués, domestiques, familiers : une question de terminologie ?

Par Laura Battini

Au Proche-Orient ancien les animaux ont toujours eu une grande importance non seulement pour les travaux des champs, les transports ou la nourriture mais aussi pour l’agrément des hommes. Les animaux en effet ont été pris comme modèle dans les créations artistiques et littéraires. Ils sont représentés partout : dans la glyptique, dans la ronde bosse, dans la peinture, dans la céramique, dans les terres cuites, dans les bas reliefs, dans la statuaire. Ils sont représentés en utilisant des techniques différentes, comme le bas relief, la ronde bosse, l’intaille, l’incision, le dessin et des matériaux différents, comme pierre, terre cuite, incrustations, métal, faïence…

(d’après D. Collon, 1987, n.935. Sceau-
cylindre trouvé à Ur, époque protodynastique)

Lire la suite